Définition & Épidémiologie

Accueil > Tout savoir sur l’obésité > Généralités > Définition & Épidémiologie

L’obésité est une maladie chronique dont la prévalence augmente. L'Indice de Masse Corporelle (IMC) et le tour de taille sont les premiers outils d'aide au diagnostic.

Définition

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) définit le surpoids et l’obésité comme une «accumulation anormale ou excessive de graisse qui peut nuire à la santé».

C’est une maladie chronique. La manifestation clinique la plus évidente est l’excès de poids, mais ses retentissements sont nombreux : somatiques, psychologiques, sociaux, etc.

On peut parler de pandémie mondiale. Les taux de surpoids et d’obésité chez les parents et les enfants continuent d’augmenter.

Prévalence de l'obésité

prévalence dans le temps

Source : Enquête épidémiologique Obépi-Roche, Ligue contre l'Obésité, 2020

C’est la maladie chronique la plus fréquente. Près d’un français adulte sur deux est en situation de surpoids ou d’obésité.

Elle est en constante évolution. En 1987 elle touchait 8,6 % de la population française et 17 % en 2020.

Cette prévalence diffère selon les régions. En région Centre-Val de Loire elle est de 18,5 % en 2020.

La prévalence de l’obésité chez l’enfant est traitée dans la rubrique Obésité chez l’enfant.

Evolution du surpoids et de l'obésité

Source : Enquête épidémiologique Obépi-Roche, Ligue contre l'Obésité, 2020

carte-regions

Source : Enquête épidémiologique Obépi-Roche, Ligue contre l'Obésité, 2020

Indice de Masse Corporelle

Le diagnostic de l’obésité repose sur le calcul de l’Indice de Masse Corporelle (IMC). L’IMC est calculé selon la formule suivante : Poids (kg) / Taille (m²).

Par convention, l’obésité concerne les personnes dont l’IMC atteint ou dépasse 30 kg/m². La sévérité de l’obésité est classée en 3 grades, résumés dans le tableau ci-contre.

L’IMC est un outil simple et consensuel mais incomplet pour la clinique. Il ne fait pas la distinction entre masse maigre et masse grasse par exemple.

 

ClassificationIMC (kg/m²)
Maigreur<18,5
Corpulence normale18,5-24,9
Surcharge pondérale25.0-29.9
Obésité modérée (Grade I)30,0-34,9
Obésité sévère (Grade II)35,0-39,9
Obésité massive (Grade III)≥40,0

Classification du surpoids et de l’obésité en fonction de l'IMC

Localisation masse adipeuseTour de taille

Lorsque la masse adipeuse est principalement située au niveau des hanches et des fesses, l’obésité est qualifiée de gynoïde. Lorsque la masse adipeuse est principalement située au niveau du ventre, l’obésité est dite androïde.

Pour évaluer cette répartition de la masse graisseuse, il convient de mesurer le tour de taille. Un tour de taille important augmente le contenu en graisse de l’abdomen et le risque cardiovasculaire. Le tableau ci-contre illustre cette relation entre tour de taille et risque cardiovasculaire.

La mesure du tour de taille fait partie de l’examen clinique au même titre que la mesure du poids et de la taille pour le calcul de l’IMC.

D’après AFERO, ALFEDIAM, SNDLF. Recommandations pour le diagnostic, la prévention et le traitement de l’obésité. Diabète & Métabolisme, Suppl. 2 : 1-48, 1998.

Risque augmentéRisque très augmenté
Femmes> 80 cm> 88 cm
Hommes> 94 cm> 102 cm

Niveau de risque cardio-vasculaire en fonction du tour de taille (cm). D'après Intern Diab Fede & Am Heart Asso.